drzz à Paris

Publié le par drzz

Pendant trois jours, à la fin de cette semaine, je me suis rendu à Paris. Compte rendu :

J'y ai rencontré Guy Millière et nous avons discuté pendant une bonne heure des sujets qui nous tiennent à coeur, d'Israël aux récentes élections américaines. "Cela ne va pas changer grand chose, contrairement à ce que l'on écrit ici" m'a-t-il dit, ajoutant que, le 7 novembre, les Démocrates qui avaient gagné étaient des conservateurs, beaucoup plus proches des Républicains que de leur parti d'origine. Cela démontre, à ceux qui en doutaient encore, que les Etats-Unis sont fondamentalement conservateurs. Cependant, l'aile radicale du parti démocrate tient toujours les rênes, et Guy Millière s'est montré tout aussi sceptique que moi au sujet d'un revirement profond au sein du parti (Murtha, loin d'avoir été écarté, est soutenu par Nancy Pelosi !). Sourire aux lèvres, Millière a rétorqué : "je ne comprends pas ce parti. Si j'étais stratège des Démocrates, je leur conseillerais d'agir totalement à l'inverse de ce qu'ils font."

Nous avons parlé du Texas, où je me suis rendu début 2006, ainsi que des Etats-Unis en général, et des néoconservateurs en particulier. Il m'a parlé de son expérience avec Ronald Reagan, et m'a dédicacé son livre "Le futur selon Bush". Au sujet des médias, il m'a dit avoir reçu des propositions d'une chaîne cablée, "la nouvelle CNN de France" : "certaines portes me restent fermées. Mais j'espère que cela va changer prochainement." 

Au détour d'un dialogue, nous avons évoqué ce blog, puis Israël, et les tentatives de manipulation de la France pour faire du tort à Tsahal, au Liban sud. L'antisémitisme hexagonal aussi :  "je fais beaucoup de conférences dans la communauté juive. On y est pessimiste. Au vu de la situation actuelle, les Juifs de France disent qu'il faudra partir un jour ou l'autre."  

Nous avons également abordé le sujet de l'islam : "De Villiers est un homme dangereux. Entre ceux qui disent qu'il n'y a aucun problème avec l'islam et ceux qui montent l'opinion contre tous les musulmans, il n'y a aucune différence. Les premiers nient la menace, les seconds jettent tous les musulmans dans les bras des islamistes." A ce titre, Millière a évoqué l'institut Turgot, dont il assure la présidence depuis peu, et qui va bientôt organiser un colloque sur l'islam à Paris auquel seront conviés des néoconservateurs. Ensuite, il m'a fait visiter les nouveaux locaux de l'institut Turgot.  J'en suis reparti avec un numéro d'"Israël Magazine" où le leader évangélique Pat Robertson livre un émouvant témoignage sur son soutien à l'état hébreu. Guy Millière m'a promis de me faire envoyer d'autres exemplaires, avec des interviews d'intellectuels néoconservateurs, Pipes, Novak, Podhoretz...  Une rencontre très enrichissante, merci monsieur Millière !

Paris en novembre, c'est magnifique. Entre deux arrêts dans les bars et les restaurants de la capitale, j'ai littéralement pillé les bibliothèques anglophones dans  lesquelles j'ai trouvé des ouvrages très intéressants, sur les perspectives démocratiques en Iran, l'implication croissante des intellectuels juifs dans la révolution néoconservatrice ainsi que le récit du voyage en Irak du reporter Steven Vincent, qui est décédé l'année dernière sous les balles des nazislamistes dans la démocratie irakienne naissante.  Plus tard, je me suis retrouvé autour d'un succulent chocolat chaud (au chocolat blanc) avec "leroidavid". Pendant deux heures, nous avons refait le monde, increvables !Merci à "leroidavid" pour cette rencontre très sympathique !

Enfin, je dédicace cette fin d'article à David Martin, très grand fan des Bleus. Je suis allé au Stade de France mercredi. Zidane et les anciens ont été acclamés durant une superbe cérémonie de souvenir de leurs victoires en 1998 et 2000. 65'000 personnes qui sautent dans le stade sur la chanson de Gloria Genor, c'est un sacré souvenir ! David ne te fais pas de bile, j'ai brandi mon drapeau "merci les Bleus" et j'ai chanté à gorge déployée pour soutenir l'Equipe de France. Malgré un match plat (Thuram fébrile en défense, Vieira maladroit pour sa centième !), Henry a trouvé le moyen (comme toujours) de la mettre au fond. 1-0, avec des Grecs retranchés comme à Thermopyles, c'est un score honorable. L'ambiance était du tonnerre, j'ai lancé quatre hola !

D'autres articles sur le même sujet : la mondialisation des informations

 

 

Publié dans drzz

Commenter cet article

yéhoudi 01/07/2008 11:13

SALEM  !!!t'as 1000 fois raison !!et sur cette lancée, pourquoi  les Arabes musulmans ne se retireraient pas aussi dans leurs frontières "légales" comme tu dis, a savoir la péninsule Arabiqueet le monde entier, que dis-je !! l' Univers aurait la paix..

Jean 30/06/2008 23:10

Renaissance du blog Drzz !

SALEM 30/05/2008 22:29

Pourquoi Leroidavid  ne pas simplement vous retirez dans les frontières légales d'Israel? Tout le monde serait content.Bien à Vous.

Leroidavid 24/11/2006 01:07

La Marseillaise est un chant belliqueux et sanglant, et cela est fort logique, car la sacro-sainte "Révolution Française" a été belliqueuse et sanglante.
Par exemple, place de la Concorde, où se trouvait une guillotine en 93, furent exterminées tellement de personnes que, plusieurs mois après, les chiens de tout Paris venaient lécher le sol gorgé de sang humain...

david martin 23/11/2006 17:13

Anecdote sur la marseillaise.

Quand j'ai commencé à l'apprendre aux gamins de ma classe, certains enfants qui l'avaient entendu (durant la coupe du monde en 98) croyait que la phrase était
"Séfero ce soldat". ils me demandaient donc qui était Séféro ?