2006 : bilan

Publié le par drzz

Alors que nous allons entrer ce soir, à minuit une, dans l'année 2007, offrons-nous un petit tour d'horizon de l'année 2006 et des perspectives pour 2007.

L'Europe

L'Europe devient de plus en plus soumise à la culture islamique. Au printemps 2006, le monde musulman s'est enflammé après avoir été travaillé au corps par une délégation musulmane du Danemark. Plusieurs semaines de manifestations ont suivi dans tout le monde musulman, des ambassades ont été détruites et des Chrétiens molestés et assassinés, des gouvernements occidentaux se sont excusés d'avoir usé de leur droit d'expression - notamment la France et la Norvège - et le responsable de la publication des caricatures est depuis sous menaces de mort et envisage de fuir l'Europe pour les Etats-Unis. Le philosophe français Robert Redeker, ayant voulu user de son droit à la critique de l'islam, vit en secret dans son propre pays. L'intimidation musulmane s'en est également prise au pape Benoît XVI, et l'on a vu dans le monde musulman des poupée représentant sa Sainteté être brûlées au nom de la religion de "paix et de tolérance". La députée Ayaan Hirsi Ali, qui critiquait l'islam dans la démocratie  hollandaise, a quitté l'Europe pour se réfugier aux Etats-Unis dans les rangs néoconservateurs. La censure islamique a frappé une pièce de théâtre voltairienne en Suisse, un opéra en Allemagne, un magazine satirique en France, une fête populaire en Espagne... Elle cherche à étouffer le débat sur le voile intégral en Grande-Bretagne, sur la liberté de blâmer une religion au Danemark, sur l'immigration en France et en Italie, sur le danger de l'apaisement en Belgique, au Luxembourg, elle cherche à imposer ses penseurs totalitaires à la Hani et Tariq Ramadan, en Grande-Bretagne, en Suisse et en France. Un pasteur allemand s'est immolé par le feu en voulant avertir le monde sur le danger islamiste, la psychiatre Wafa Sultan a multiplié les mises en garde...

Si la population européenne s'offusque et s'inquiète, aucun réveil ne semble se dessiner parmi ses élites. Au contraire, avec Prodi à la tête de l'Italie, Blair affaibli et Chirac jouant son va-tout en cajolant le monde arabe, la situation empire chaque jour. 2007 devrait voir augmenter les intimidations islamistes à l'égard de nos sociétés libres. Conséquence logique, l'islam est devenu de loin la religion la plus détestée en Europe comme en France.

Et comment l'oublier... en 2006 est né le blog drzz !

L'Afrique

Une fois de plus, ce continent a été oublié. Les réactions tardives de la communauté interntationale au sujet du Darfour laissent craindre un bilan plus affreux encore que celui annoncé. Aucune chancellerie, si ce n'est les Etats-Unis, qui ont parlé de frappes et de blocus naval "à venir" - ne veut s'impliquer contre le Soudan.

La récente victoire des loyalistes somaliens, soutenus par l'Ethiopie et les Etats-Unis,  contre les islamistes est très importante et marque 2006. La corne de l'Afrique ne sera pas un havre pour Al-Quaeda en 2007.

L'Amérique

L'Amérique du Sud continue à s'enfoncer dans ses utopies socialistes. 2007 la verra sans doute déchanter et plonger dans la misère, plus profondément encore. A Bush de prendre garde que sa frontière sud ne devienne pas une menace.

Aux Etats-Unis, la victoire des Démocrates a ouvert une période de flottement dans la guerre contre la Terreur. La population américaine, pilonnée par des médias irresponsables, chancelle, et les sondages la montrent de plus en plus réticente à faire des sacrifices. Notons cependant que près des deux tiers des sondés sont d'accord pour faire des frappes contre l'Iran, preuve que le légendaire courage du peuple américain ne s'est pas autant  émoussé qu'on nous le dit ici.

Au niveau exécutif, il semble que Bush conserve son emprise sur la politique étrangère de son pays. Bien qu'annoncée à grand fracas, la commission Baker a provoqué l'exact contraire de ce qu'elle préconisait. Elle mérite ainsi nos plus sincères remerciements pour avoir enterré les réalistes dans un caveau sans fond. Une magnifique victoire de la liberté ! Alexandre Adler va revoir sa copie pour 2007...

Guy Millière le note:  "Norman Podhoretz me l’avait confirmé récemment : « la doctrine Bush n’est pas morte, non. Seuls pensent le contraire ceux qui ont toujours douté de ce président. Si les islamistes étaient persuadés que la doctrine Bush est morte, ils ne se battraient pas contre elle avec autant de vigueur »."

L'Asie

A l'heure où la Corée du Nord - poupée gigogne de la Chine - est revenue à la table des négociations après avoir fait un essai nucléaire, le continent bouge.

Le nouvel axe Moscou-Pékin s'oppose à l'axe Washington-New Delhi-Tokyo pour le contrôle de la région. A ce titre, la signature d'un accord entre les Etats-Unis et l'Inde en matière de nucléaire est l'immense victoire de 2006 pour le monde libre.

Le Moyen Orient

Les islamistes sont toujours autant sous-estimés dans la culture populaire occidentale. Sans parler des ADM qu'ils pourraient obtenir, ils représentent pourtant 10 à 15 % du monde musulman, doit 125 à 200 millions de personnes - la plus large force totalitaire de l'histoire de l'humanité - bien plus grande que les communistes et les nazis réunis, comme le démontre Daniel Pipes dans un article récent - En Occident, on s'endort l'esprit à les considérer comme de pauvres militants en haillions, incapables de défaire l'arsenal moderne que nous possédons. Selon Kamal Nawash, du Free Muslims Coalition, environ 50% des musulmans du monde partagent les vues de l'islamisme (soit 750 millions d'êtres humains), l'immense majorité passivement, ce qui fait de l'islam radical l'idéologie mortifère la plus vieille et la plus répandue de l'histoire de l'humanité. Vous voyez le problème ?

Les difficultés en Irak, la prise de pouvoir du Hamas en Palestine, les tentatives de coups d'Etat au Liban par le Hezbollah, les menaces claires de l'Iran en pleine course au nucléaire, tout cela mènera l'Occident au pied du mur en 2007. Verra-t-on les choses bouger au Moyen Orient, une contre-offensive de la liberté face au totalitarisme rampant ? Il faut l'espérer. En 2006, Abou Moussab Al-Zarkaoui et Saddam Hussein sont morts. Que la liste funéraire des ennemis de la liberté continue à se remplir.

Heureuse nouvelle année à tous. Que 2007 mette en chantier tous nos espoirs. Que 2007 voie le triomphe de la Civilisation.

Publié dans drzz

Commenter cet article

Annika 04/01/2007 16:12

Nico:  J\\\'habite en Floride du Sud ou les hispanics/latinos composent 61% de la population... il y a donc d\\\'autre moyen d\\\'immigrer aux U.S. que de joindre "l\\\'armee en echange de la carte verte".  Quant aux latinos qui font ce CHOIX  (rappelons nous de ce mot, CHOIX) ils le font fierement, et le peuple americain leur rend la pareille... God bless them for their service to this great country.
Ne confondez pas s\\\'il vous plait les latinos americains militaires avec les legionnaires francais!                                            Annika

grandpas 04/01/2007 15:29

Jaures
Je t' ai reconnu malgré ton nouveau pseudo!
grandpas

Nico 04/01/2007 10:44

Ma "naiveté" me fait considerer, aussi bien pour les Etats-Unis que pour la France, le penchant sombre des choses et que au final il n'y a pas "que" le résultat qui compte.
Je pense à l'absence d'armes de destructions massives, aux familles de Boys morts en Irak qui militent contre cette guerre (vous les traiteriez certainement d'énnemies de la Liberté ou qu'on ne fait pas d'ommelette sans casser des oeufs), aux latino-américains enrolés en échange de la carte verte, à la peine de mort...Un gouvernement américain qui n'entend que ce qui l'arrange et sacrifie le reste bloqué sur son nombril avec la vanité d'affirmer que c' est le plus beau du monde.
Le mien aussi, d\\\\\\\\\\\\\\\'abord, il est beau! Na! 

drzz 03/01/2007 18:39

"Je rêve de garder une âme d'enfant toute ma vie..."
C'est là tout le problème. On peut difficilement garder son âme d'enfant et donner son avis sur des affaires d'adultes. A être trop naïf, on finit par ne plus distinguer où se trouve la liberté et on fâne son âme.
Pendant les années folles, entre 1920 et 1935, les Français voulaient retrouver leur bonheur perdu et ont détourné le regard devant la réalité. Le désastre les a rattrapés, et c'est toute une génération - aussi bien d'adultes que d'enfants - qui a été traumatisée à nouveau.
Pour ma part, je suis fier de soutenir l'avènement d'un monde libre en terre musulmane. L'espoir d'un enfant irakien et le courage d'une famille américaine valentt bien plus que les récriminations de Français perdus dans leurs années folles, une fois encore.

Nico 03/01/2007 17:27

Pour répondre à David Martin, être prèt à défendre ses idées jusqu'à en venir au conflit est effectivement pour moi une preuve d'honnêteté. Je suis heureux de pouvoir m'exprimer ici comme je le suis que vous puissiez le faire aussi mème si nous ne sommes pas d'accord.
Ensuite, Drzz, mon discours "gentillet", je le crie fort et l'assume parfaitement. Il est vrai que vous m'avez l'air complètement honnête avec votre idéologie conquérente de G.I Jo. Je rêve de rapport plus aimant entre les gens et c'est vrai que je n'irai jamais leur mettre le côuteaux sous la gorge en disant:AIMEZ-VOUS! C'EST UN ORDRE! La chose qui me désole en voyant votre blog et celui de vos amis, que j'ai survolé, c'est le manque de remises en question, de contradictions, cette imagerie qui pue la propagande à plein nez me dégoûte. Vous êtes un fanatique de Bush et l'assumez, trés bien, mais ne venais pas me dire de grandir avec vos certitudes condescendantes. Je rêve de garder une âme d'enfant toute ma vie...
Je me fouts de l\\\'avis de vos lecteurs sur mon blog et je n\\\'ai pas besoin de faire appel à d\\\'autres pour appuyer mon discours.
Après, on peut discuter...