La France va devenir une province du Tiers Monde

Publié le par drzz

Sarkozy a fait ses comptes : parler de libéralisme économique ne fait pas gagner des voix. 36% des Français y croient, seulement, ce qui est le résultat le plus faible du monde développé et en développement. Dans les têtes, les Français sont derrière les Nigérians au sujet de la compréhension de l'économie libérale.

L'histoire l'a démontré. Le libéralisme permet à une société de croître et rivaliser avec ses concurrents. Le socialisme crée de millions d'assistés et de chômeurs, appauvri le pays et construit deux castes, les fonctionnaires qui se la coulent douce et les travailleurs du privé qui triment. Aucun pays développé ne fait travailler ses fonctionnaires que 35 heures. Aucun pays développé n'oserait le faire, tant cette mesure est clairement suicidaire. Jospin l'a mise en place.

Aucun candidat présidentiable n'oserait, à l'heure où environ un Français sur cinq est dépendant de l'argent des autres ( en chiffres cela donne 4 millions de chômeurs à ajouter aux 8 millions de gens en-dessous du seuil de la pauvreté) refuser la solution libérale pour assurer la survie du pays, rien que sa survie. Cela fait longtemps que les notions de "vie" et "d'ambition" ont été reléguées aux oubliettes.

Lire ici, un article intéressant découvert par hasard sur le net :

Nicolas Sarkozy casse son image de libéral

http://www.letemps.ch/template/international.asp?page=4&article=188464

Sarkozy, qui s'inspire de plus en plus de Chirac, regarde ce qu'emporte le vent et réfléchit en fonction. La France ne sera pas libérale après 2007, elle n'en prendra même pas le chemin. Les méthodes qui l'ont conduite à la semi-ruine seront maintenues jusqu'à la misère la plus complète.

La conclusion est assez claire : dans les années à venir, la France va lentement ressembler au Portugal pour devenir une province du Tiers Monde. Adieu, douce France.

Publié dans drzz

Commenter cet article

julie 04/09/2006 18:39

Le libéralisme en France ? un rêve , hélas.

Tant que nous aurons de gauchistes (des vrais , ceux du PS et des faux, ceux d'une grosse partie de l'UMP) , on sera très très mal .

charles martel 04/09/2006 16:16

la technique de communication de l UMP-S ( s comme socialiste )  vers les électeurs  "libéraux " est toujours la meme .Un sbire UMP-S lance une idée exemple: on va modifier l impot sur la fortune ... ou les droits de succession   ... ou diminuer une fiscalite confiscatoireune semaine plus tard un complice de service  à  l UMP-S  déclare dans la presse  : oui on va faire cela mais pas tout de suite la prochaine fois , la prochaine législature quelques gogos libéraux reprennent espoir  et remettent un bulletin de vote pour ces  charlots ...cela  fait des années que ça dure et ça durera encore  :" le jour ou la france ne sera plus socialiste , c est que le reste du monde ne sera plus socialiste non plus ... "

IGG 04/09/2006 15:32

Je crois que vous êtes un peu méchant pour le Portugal qui me semble être un pays en croissance constante. :)