La Belgique s'effondre

Publié le par drzz

"La politique belge est sinistre et surréaliste." Voilà, en résumé, les conclusions peu flatteuses d'un article du Wall Street Journal, paru fin août. Pour confirmer ses dires, l'auteur, Bret Stephens, épingle trois situations tant au Nord qu'au Sud du pays.

Il souligne ainsi l'alliance surprenante des socialistes et des musulmans à Bruxelles. Alors que les partis socialistes européens sont connus pour leur attitude anti-cléricale, cette politique n'a plus cours face aux Musulmans en Belgique. En effet, plus de la moitié des parlementaires socialistes bruxellois sont musulmans. Grâce au bourgmestre de Molenbeek, Philippe Moureau, "les repas Halal sont devenus standard dans les écoles de la commune et les policiers ne peuvent ni boire ni manger dans les rues durant le Ramadan", note le quotidien américain.

Bret Stephens pointe aussi le Vlaams Belang qui attire de plus en plus de Juifs, surtout à Anvers, grâce à son discours musclé et hostile aux Musulmans.

Enfin, le Wall Street Journal ne comprend pas pourquoi Jean-Marie De Decker se fait taper sur les doigts pour "incitation à l'hostilité". Sa faute ? Déclarer, suite au meurtre de Joe Van Holsbeek, que "les policiers regardent de l'autre côté pour éviter d'être accusé de racisme." Bret Stephens s'étonne en outre des poursuites à l'encontre de Monsieur Belien _ dont l'épouse est parlementaire du Vlaamse Belang _ alors qu'il décrivait les deux meurtriers de Joe Van Holsbeek comme des "prédateurs".

En attendant, note le journal, les réels fascistes gagnent du terrain et un Imam de Belgique clame que "les ennemis ne peuvent éteindre la flamme de la révolution islamique." Sans oublier que le quotidien Het Volk décrit la commune de Molenbeek comme "un terreau favorable à des milliers de candidats au Jihad". "Mais le gouvernement belge préfère sans doute ne pas remarquer cette situation".

Article signalé par Réseau Jord, merci à Alborg pour me l'avoir fait connaître 

Publié dans drzz

Commenter cet article