Parole aux sages : Guy Sorman

Publié le par drzz

Cette rubrique donne la parole à des intellectuels, des politiciens ou de simples citoyens qui défendent la liberté à travers le monde. Si vous voulez y écrire, n’hésitez pas en écrivant à drzz7@hotmail.com 

Guy Sorman : il rentre à l'IEP de Paris dès ses 18 ans (1962) et à l'ENA (Promotion 1969). Il quitte la fonction publique pour se consacrer à l'écriture et à la réflexion et à l'entreprise de presse qu'il a fondé. Il préside l'Organisation humanitaire internationale contre la faim. Il est chroniqueur régulier dans de nombreux journaux prestigieux: le Figaro, Wall Street Journal, Jornal da Tarde (Sao Paulo), Valeurs Actuelles, Asahi (Tokyo).

De 1995 à 1997, Guy Sorman a été le Président de la mission de Prospective auprès du premier ministre. Le ministre des Affaires étrangères lui a par ailleurs confié une mission de réflexion sur l'action culturelle de la France et l'a nommé en 1997, au Comité stratégique de l'action télévisuelle extérieure; chargé de conseiller le gouvernement sur les grandes orientations de la politique extérieure en matière audiovisuelle: Lancement d'une chaine française d'information en continu.

 

Le pape dans le piège islamiste

 

Dans la querelle sur ce que le pape a dit ou pas dit sur l’Islam, le texte n’a aucune importance et Benoît XVI n’y est absolument pour rien. Qu’il s’excuse ou qu’il ne s’excuse pas ne modifie rien non plus ; auprès de qui d’ailleurs et de quoi devrait-il s’excuser ? . La réalité est ailleurs, à repérer dans le grand réseau internet et des télévision arabes au service d’une constellation mondialisée de meneurs intégristes. Ceux-ci disposent de la capacité instantanée de mobiliser des troupes de manifestants et de combattants, de les fanatiser et de les payer, sur n’importe quel prétexte. Oui , évidemment de les payer : sans argent , l’islamisme serait resté un amateurisme . Le système avait été rodé pour les caricatures danoises, il se perfectionne contre le pape et, demain, une autre mèche , contre un autre bouc émissaire, fera aussi bien l’affaire.

Cette grosse caisse islamiste est également servie par les médias occidentaux qui amplifient le son, accentuent l’image et jouent à nous faire peur. On s’étonnera aussi , on s’étonnera surtout , du peu de soutien manifeste en Europe envers le pape : l’intelligentsia médiatique d’ordinaire si bavarde fait silence . Pire , elle se comporte en spectateurs comme si entre le pape et les intégristes musulmans , il était urgent de ne pas arbitrer . Comment expliquer ce silence assourdissant ? Sans nulle doute, une certaine intelligentsia de gauche se réjouit-elle de l’embarras du pape parce qu’elle -même étant athée, elle rejette dans un même opprobre les théologiens musulmans et chrétiens. Aussi, il s’agit de Ratzinger qui, souvenance, avant d’être pape était considéré dans cette intelligentsia de la gauche médiatique comme particulièrement réactionnaire . Depuis que Ratzinger devint pape, cette intelligentsia de la gauche médiatique n’était-elle pas au fonds d’elle-même , un peu déçue de ce que la fonction ait changé l’homme ? Benoît XVI n’a fait aucun faux pas , il exerce un magistère moral incontestable. Enfin , voici que le pape trébuche ! Les ennemis de Ratzinger hier n’envisagent donc pas de venir aujourd’hui au secours de Benoiî XVI.

À ces circonstances ad hominem, ajoutons une certaine veulerie qui affecte à la fois cette intelligentsia et des dirigeants politiques européens : les intégristes musulmans sont dangereux, ils peuvent frapper où ils l’entendent. N’est-il pas prudent de pratiquer l’apaisement , de ne pas se poser en cible ? L’affaire des caricatures danoises a refroidi toute l’Europe ; chacun peut être boycotté ce qui est mauvais pour l’économie ou attaqué , ce qui est pire encore .
Ferons-nous le rapprochement avec les politiques d’apaisement des années 1930 que pratiquèrent les démocrates agressés par les fascistes ? Il peut y avoir des points communs , mais on ne peut pas aller trop loin : ne confondons pas islamisme et fascisme . Les cibles et les ambitions ne sont pas les mêmes . En particulier , quelle que soit l’importance numérique des minorités musulmanes en Europe , l’Europe n’est pas la proie véritables des islamistes.

Les Européens ne sont pas non plus les victimes immédiates de cette machine à fureur islamiste . Certes, des Chrétiens ont été attaqués du Cachemire à la Somalie. Mais les Islamistes n’envisagent pas de conquérir l’Occident ; ils veulent avant tout prendre le contrôle des peuples musulmans, rétablir le califat chez eux, pas chez nous. Le grand nombre des victimes, au Liban, au Cachemire, au Pakistan, en Iran sont d’autres musulmans. L’ennemi absolu pour le musulman intégriste, c’est évidemment le musulman modéré, le musulman normal.

Il me revient en mémoire , alors que je défendais l’Islam modéré, éclairé (je leur ai consacré un livre Les Enfants de Rifaa, en 2003), combien le philosophe libéral Jean-François Revel m’en faisait le reproche : « Si tes musulmans modérés existent, qu’ils se manifestent ». C’est vrai, on les entend peu, on les voit peu. Mais ils vivent dans la peur, ou contraints au conformisme sous peine d'être dénoncés comme traitres . Le plus souvent , ces musulmans libéraux sont dispersés ( comme tous les libéraux ) , ils ne disposent pas des moyens financiers ni médiatiques des intégristes. Et, avons-nous le désir de les entendre ? Les médias occidentaux leur donnent-ils la parole ? Hier soir, sur la chaîne américaine CBS, j’écoutais l’une de ces musulmanes modérées qui prenait la défense du pape et préconisait le dialogue entre les religions. Très bien. Mais cette jeune femme, très élégante, habite la Californie, arborait une coiffure de rockeuse et déclara d’emblée qu’elle était féministe et musulmane. ( Elle regretta – en passant- que le pape ne fut pas féministe !). Cette créature hollywoodienne représentait l’Islam de manière aussi caricaturale que les imams braillards de Srinagar : pas de dialogue possible entre ces extrêmes. Prise en otage, la majorité des musulmans est silencieuse : seule la démocratie lui donnerait une voix. Porte très étroite, j’en conviens, mais porte tout de même.

C’est là à mon sens, que les intellectuels médiatiques européen et certains dirigeants neutralistes sont les plus coupables. Ils sont contre l’intégrisme mais ne soutiennent pas le pape quand il appelle au dialogue parce que c’est le pape. Ils sont contre l’intégrisme mais ils ne soutiennent pas la politique américaine qui souhaite la démocratie dans le monde arabo-musulman, parce que ce sont les Etats-Unis . Cette neutralité /passivité suppose que l’islamisme passera tout seul comme un orage ; mais il ne passer pas tout seul .,

Guy Sorman à New-York, 19 septembre 2006

Publié dans drzz

Commenter cet article

valentini 06/01/2013 13:47


(chanson à couronner les rois à courroies)


 


En passant par l'antichambre

J'étais crevé comme un pneu mortuaire
Je ne faisais que compter les tués
pour les reconvertir en monnaie scripturaire
J'en avais plus qu'assez de vivre à Gérardmer.
Aussi j'ai décidé de changer d'aire
Avec mon amie la grue j'ai volé
elle devant moi et moi derrière oculaire
jusqu'au paradis que personne n'a trouvé.

Wonderful word sors m'en un beau car je m'ennuie
Waterloo world mon passeport est tout jauni

J'ai d'abord pensé à Jérusalem
l'étoile des pâtres et des bergers
Joyeuse comme Malthus sur Mathusalem
la Mort même y a le goût du miel et du lait.
Nu comme un bébé je tétais au harem
N'y avait qu'hommes c'était mal fréquenté
Le sifflet l'odeur du bestiaire allez l'OM
 tout cela je l'avais déjà à Gérardmer.

Wonderful word sors m'en un beau car je m'ennuie
Waterloo world mon passeport est tout jauni

Jérusalem adieu ma ville ceinte
je veux la liberté illimitée
Donc pour New-York comme une putain peinte
avec ma mie la grue je vais cherchant l'été.
Je prends une douche le tocsin teinte
Dans l'hôtel la police et les pompiers
J'attendais des gémissements contre les plinthes
allant aux ruelles j'écope de huées.

Wonderful word sors m'en un beau car je m'ennuie
Waterloo world mon passeport est tout jauni

J'ai dû remplir un tas de paperasses
New-York ta renommée est usurpée
Donc pour Moscou je laissais toute cette crasse
préférant le vieux Raspoutine et ses baisers.
Heureux des lignées tout de fard et strass
j'avalais de l'eau de longévité.
Mon âme ivre roulait bon sang de bonne race
Du paradis Lénine non n'est pas la clé

Wonderful word sors m'en un beau car je m'ennuie
Waterloo world mon passeport est tout jauni

Mais le soir vint et vint la nostalgie
la grand-cloche du Kremlin m'y poussait.
J'avais besoin de beaucoup plus qu'une simple vie
sans la poudre et le feu je reste inanimé.
La chose publique appelle l'orgie
donc je descendis juste avant Cambrai
auprès des nains beaux à cornes de Françuski
et me fis empereur sans patron sans papier.

Wonderful word sors m'en un beau car je m'ennuie
Waterloo world mon passeport est tout jauni

Leroidavid 21/09/2006 23:24

Une remarque incidente concernant la Charte du Hamas:
après l'élection du Hamas (avec 60% des voix) par les Palestiniens, en janvier dernier, le journal de référence "Le Monde" (mais on pourrait probablement l'appeler avec plus d'exactitude "le torchon de référence", au vu de ce qu'il est devenu depuis au moins une dizaine d'années) a publié une page entière sur "Les 19 points de la charte du Hamas"; à aucun endroit n'est mentionné le fait que le Hamas déclare, dans cette charte,  lutter contre les juifs et les chrétiens, et appelle noir sur blanc à l'extermination des juifs en tous lieux et tous temps [avant, bien entendu, de passer aux chrétiens, aux hindouistes, aux athées, etc.] (j'ai soigneusement stocké cette page dans mes archives, dans la section des "pièces à conviction").
Comment peut-on prétendre être un journal d'information, et passer délibérément sous silence le coeur même du programme du Hamas? Quid de l'honnêteté intellectuelle, et de la déontologie journalistique de base?
(je suis sûr, bien que je n'aie pas vérifié, que la majorité des autres journaux français et européens de (dés)information n'ont eux aussi pas dit un mot du programme du Hamas) (ce qui n'atténue en rien la faute grave commise par "Le Monde")

Leroidavid 21/09/2006 23:08

Extraits de la Charte du Hamas:
"Si les gens du Livre [juifs et chrétiens] avaient eu cette foi [la foi musulmane], cela aurait été préférable pour eux. Quelques-uns sont croyants, mais la plupart sont pervertis. Ils ne sauraient vous causer que des dommages insignifiants. S'ils s'avisent de vous faire la guerre, ils tourneront bientôt le dos et ne seront point secourus. L'ignominie sera leur lot s'ils ne cherchent pas une alliance avec Allah et avec les hommes. Et ils s'attireront la colère de Dieu et la misère s'étendra encore comme une tente au-dessus de leurs têtes. Telles seront leurs souffrances parce qu'ils ont refusé de croire aux signes d'Allah et ont injustement assassiné les prophètes ; ce sera le prix de leur rébellion et de leurs iniquités" (Préambule)
"Le Jour du Jugement dernier ne viendra pas avant que les musulmans ne combattent les juifs. Quand les juifs se cacheront derrière les rochers et les arbres, les rochers et les arbres diront, O Musulman, il y a un juif derrière moi, viens le tuer" (Article 7)
Disponible en traduction française ici:
http://www.amitiesquebec-israel.org/textes/charteham.htm
et en traduction anglaise ici:
http://www.library.cornell.edu/colldev/mideast/hamas.htm

drzz 20/09/2006 19:38

Leroidavid, tout à fait d'accord. Celui qui doute ferait bien de relire la chartre du Hamas, c'est écrit noir sur blanc.

Leroidavid 20/09/2006 19:16

L'analyse de Sorman me semble superficielle: en effet, la but des islamistes est bel et bien la conquête intégrale du globe.
Il est tout simplement faux de prétendre que "Les Islamistes n’envisagent pas de conquérir l’Occident ; ils veulent avant tout prendre le contrôle des peuples musulmans, rétablir le califat chez eux, pas chez nous". En janvier 2006, le Hamas a publié plusieurs textes déclarant qu'un de ses buts est la reconquête de l'Andalousie, qui fait bel et bien partie de l'Occident [voir le texte: HAMAS Targets Spain, à l'adresse suivante: http://www.frontpagemag.com/Articles/ReadArticle.asp?ID=20726].
De plus, il faut rappeler que l'UOIF (Union des Organisations Islamiques de France) est affiliée au Comité Européen de la Fatwa, dirigé par le leader islamiste Qaradawi (qui a justifié l'assassinat des Israéliens et des Américains), dont le but déclaré est d'installer une dictature musulmane dans toute l'Europe.
Il faudra bien un jour ou l'autre que les Occidentaux ouvrent les yeux et se rendent compte de la guerre à mort [djihad] que mènent les islamistes, et du danger mortel pour la civilisation, et plus largement pour l'humanité tout entière, que représente l'islam.