Présentation

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Commentaires

Mardi 6 février 2 06 /02 /Fév 13:45

Pour cause d'incidents techniques, le blog drzz a migré ici :

 

 

http://leblogdrzz.over-blog.com

Par drzz - Publié dans : drzz
Voir les 2 commentaires
Mardi 6 février 2 06 /02 /Fév 00:00

Les Etats-Unis sont la démocratie la plus magnifique de l'histoire humaine.  

Ils le prouvent encore une fois. Freerepublic publie le "rapport citoyen sur l'Irak" de 86 pages.

Ecrit par des gens du peuple, il présente une vision objective du conflit.

A LIRE Citizens Report on Iraq

D'autres articles sur le même sujet : la réalité irakienne

La situation en Irak aujourd'hui

Jour de fête

Par drzz - Publié dans : drzz
Voir les 0 commentaires
Lundi 5 février 1 05 /02 /Fév 00:00

IRAN Le système scolaire iranien prépare les élèves à la guerre, précisément à la Troisième Guerre mondiale. Telle est la principale conclusion d’une étude du CMIP [Center for Monitoring the Impact of Peace] portant sur 115 manuels scolaires et guides de l’enseignant iraniens de toutes les classes. Bien que la plupart de ces ouvrages aient été publiés sous la présidence du prétendu modéré Mohammed H’atami, ils sont tous fidèles à l’enseignement du fondateur de la révolution iranienne, l’Ayatollah Khomeini.

 

RUSSIE Vous pensez toujours que la perpective d'un attentat de masse est chimérique ? Les enquêteurs russes ont découvert du matériel radioactif destinés à la vente au marché noir. Une telle quantité pourrait servir à la construction d'une bombe sale.

FRANCE Ne riez pas trop fort en lisant cela.

IRAK Les combats font rage contre les terroristes. Moqta Al-Sadr recommande à sa milice chiite de fuir en Iran.

ÉTATS-UNIS Un membre du conseil pour le Mémorial de l'Holocauste, à Washington, a rapporté que l'ancien président Jimmy Carter s'était plaint que ce conseil donnait trop de place aux Juifs.

L'extrême gauche américaine se donne en spectacle à Washington durant tout le week-end, emmenée par Jane Fonda, dont l'appui aux communistes nord-vietnamiens en 1970 est resté dans toutes les mémoires. Cette traîtresse avoue sur Fox News que les 4 millions de Vietnamiens et de Cambodgiens exterminés par les Communistes après le retrait des troupes américaines devraient se plaindre des... Américains. Car, nous avoue Hanoï Jane, les Américains ont causé cette tragédie en combattant les futurs génocidaires.

La gauche américaine n'est pas en reste. Le Los Angeles Times, porte-parole des Démocrates sur la Côte Ouest, publie l'historien David Bells qui se demande si "Le 11 septembre a-t-il été si terrible? L'histoire nous prouve que notre réponse est disproportionnée" Todd Beamer et les victimes du massacre de 2001 apprécieront. 

FRANCE Claude Allègre continue son combat contre l'écologiquement correct. Désolé pour ceux qui ne l'aiment pas, mais Allègre est la seule personnalité française à oser s'exprimer librement sur le sujet. C'est rare, et ça mérite d'être relayé.

ETATS-UNIS Le livre de du physicien Henrik Svensmark sortira au printemps 2007. Il affirme que le réchauffement climatique est dû à l'activité solaire, et que quelques 600 cas similiaires ont été découverts durant l'histoire de la planète.

D'autres articles sur le même sujet : Freedom Express

Conformément aux convictions de Khomeini, les Musulmans et toutes les nations opprimées devraient mener une guerre globale à la vie et à la mort contre les oppresseurs infidèles, c’est-à-dire le monde occidental et notamment l’Amérique. 

Par drzz - Publié dans : drzz
Voir les 1 commentaires
Dimanche 4 février 7 04 /02 /Fév 00:00

La suite des fabuleux Cox and Forkum...

La secte du réchauffement climatique

Le fardeau des soldats : l'arrière

 L'aveuglement des Démocrates

 

Neuilly-Plaisance à Guantanamo

L'illusion du multiculturalisme

 

Zarkawi abattu

La trahison française

Les bloggueurs : derniers défenseurs du monde libre

La voie choisie par les Démocrates

Les jihadistes tentent de remotiver les troupes

 

L'angélisme du multiculturalisme à la française

 

Les légendaires intimidations de l'ONU

L'islamisation de la France

L'emblème des idiots utiles

Par drzz - Publié dans : drzz
Voir les 0 commentaires
Samedi 3 février 6 03 /02 /Fév 00:00

Par Helios, le 27 janvier 2007

Les anti-américains se servent du débat d'idées qui a lieu aux États Unis pour dénigrer ce pays, son système de gouvernement, la société et l'économie américaine et bien sûr ce qu'ils appellent l'impérialisme américain. Ils se servent largement des arguments de la gauche américaine laquelle se complaît dans l'autoflagellation et le masochisme intellectuel et dont le slogan est "Blame America first", on appelle d'ailleurs ses adeptes les "blame America firsters".

La gauche américaine existe, certains voudraient nous faire croire que c'est une droite à la Sarkozy ou à la Bayrou, rien n'est plus faux, elle est formée surtout d'intellectuels, de jeunes idéalistes, de pacifistes, d'environnementalistes, de certains groupes féministes, d'artistes, de stars et de faiseurs d'opinion attachés aux grands médias. C'est une gauche "caviar" au superlatif, outrageusement gâtée par le système.

On la retrouve dans les grands centres urbains de l'est, particulièrement à New-York et en nouvelle Angleterre, elle a aussi ses quartiers sous le doux soleil de Californie. Elle brille par son absence dans l'Amérique "profonde" qu'elle n'écoute pas et qu'elle ne cherche même pas à convaincre.

Les liens que le parti démocrate entretient avec cette gauche sont ambiguës, elle contribue à l'éloigner du centre où ses chances électorales sont meilleures, mais elle lui sert aussi de haut-parleur dans la mesure où elle détient une position dominante dans les moyens de communication.

Elle a certainement contribué à faire élire G.W. Bush en novembre 2000 en refusant de voter pour Al Gore, mais elle a aussi contribué à torpiller Kerry en l'appuyant trop ouvertement ce qui l'a rendu suspect à une tranche importante de l'électorat en 2004. Si l'on tient compte de ces éléments il devient évident que la gauche américaine (the liberals tels qu'on désigne ses adeptes aux ÉU) constitue davantage un handicap qu'un atout pour le parti démocrate.

Dans un pays où la majorité des gens votent à droite ou au centre, la gauche américaine ressemble à une anomalie, principalement à cause de la position privilégiée qu'elle occupe sous les projecteurs et pour le peu d'importance que l'électorat lui octroie concrètement. Il est significatif que les succès récents du parti démocrate ne s'accompagnent pas d'un déplacement à gauche de son centre de gravité mais plutôt d'un déplacement à droite! On peut sans risque de se tromper parler de "paradoxe de la gauche américaine".

Il n'est donc pas étonnant de voir cette gauche se réfugier dans l'anti-américanisme. Reléguée par l'électorat à l'insignifiance, obligée de s'accrocher aux jupes du parti démocrate pour survivre, elle ne se prive pas d'exprimer ses frustrations en utilisant les puissants moyens de communication qu'elle contrôle. En ce faisant, elle ne se contente pas d'embarrasser le parti démocrate, elle contribue à donner une image très négative des États Unis.

D'aucuns prétendraient que la gauche américaine constitue en quelque sorte la "conscience de l'Amérique", cependant la majorité des américains la considère comme son talon d'Achille. Par instinct les américains se méfient des concepts et des recettes à base d'idéologie servies par des gens qui n'y tremperont jamais les lèvres et qui n'auront pas à en subir les conséquences. L'ascenseur social aux États Unis fonctionne bien, il permet aux citoyens américains de s'élever à force de travail et de créativité, le "rêve américain" c'est du concret et le patriotisme anime les citoyens, c'est ce qui explique pourquoi l'électorat résiste avec succès au chant des sirènes gauchistes.

L'anti-Bushisme est le dernier avatar de l'anti-américanisme. C'est l'anti-américanisme fédérateur où tout le monde communie dans les deux espèces: la haine de la puissance américaine et le sentiment de supériorité morale découlant de sa propre impuissance. Bush a eu ce mérite de cristalliser sur sa personne toute la hargne et toute la rancoeur qui naguère se répandait diffusément sur tout ce qui est américain, en cela il a rendu, sans l'avoir voulu, un grand service à son pays.

L'affirmation je hais Bush, je ne hais pas l'Amérique est devenue un lieu commun. Cependant les anti-américains devront s'ajuster rapidement car la situation est mouvante, le débat aux États Unis perd de sa chaleur, le parti démocrate voudra consolider son succès en maintenant ses gains lors des élections de 2008, pour ce faire il devra prendre ses distances avec son aile gauche qui l'embarrasse. De son côté Bush doit manoeuvrer habilement afin d'assurer sa place dans l'histoire, comme il n'a pas besoin de se faire élire, il aura davantage les mains libres pour adopter une politique pragmatique, en dépit de la baisse de popularité qui l'affecte dans l'électorat il ne manque pas d'habileté ni d'atouts. De plus l'Amérique est une nation en guerre, le sentiment patriotique se maintient à un niveau élevé et contribue à tracer des limites que peu de politiciens se risqueront de franchir.

Le récent discours sur "l'état de l'Union" a démontré amplement les capacités de Bush à maintenir le cap en politique étrangère tout en se montrant souple et pragmatique en politique intérieure. La main tendue qu'il présente au parti démocrate est plus qu'une manoeuvre politique, au-delà des différences idéologiques c'est l'intérêt des États Unis et celui de la Liberté qui sont en cause et cela le public américain l'a bien compris.

Les anti-américains pourraient traverser une saison de vaches maigres. On oserait espérer qu'ils en profiteraient pour s'adonner à l'introspection, un examen de conscience ne leur ferait sûrement pas de mal, mais ce serait sans compter avec leur capacité phénoménale de nier l'évidence et de poursuivre leurs psalmodies et leurs incantations.

D'autres articles sur le même sujet : les chroniques d'Helios

 

Par drzz - Publié dans : drzz
Voir les 0 commentaires
Vendredi 2 février 5 02 /02 /Fév 00:00

Je place ici les meilleurs dessins de Cox & Forkum, les deux meilleurs dessinateurs de cartoons du monde à mon goût.  De vrais amis de la liberté. Un coup de crayon peut dire tant de choses justes :

 

Victoire de la liberté en Somalie.

La Guerre contre la Terreur.

Kofi Annan à Little Big Horn.

¨

Carter et ses amis.

Mobilisation des symboles contre l'intégrisme

Grippe aviaire, réchauffement climatique, couche d'ozone... L'hystérie écolo-gauchiste

Bush répond aux élections du 7 novembre à sa manière...

Les méthodes de comptage du bilan des morts civils irakiens

Malgré les menaces terroristes, l'Irak bâtit la première société libre du Moyen Orient

Abbas, l'ignoble

Le pouvoir de la démocratie

La crise du CPE, vu par les Américains 

Par drzz - Publié dans : drzz
Voir les 0 commentaires
Jeudi 1 février 4 01 /02 /Fév 18:36

L’Alliance pour la Planète (groupement national d’associations environnementales) lance un appel simple à tous les citoyens, 5 minutes de répit pour la planète : tout le monde éteint ses veilles et lumières le 1er février 2007 entre 19h55 et 20h00. Il ne s’agit pas d’économiser 5 minutes d’électricité uniquement ce jour-là, mais d’attirer l’attention des citoyens, des médias et des décideurs sur le gaspillage d’énergie et l’urgence de passer à l’action ! 5 minutes de répit pour la planète : ça ne prend pas longtemps, ça ne coûte rien, et ça montrera aux candidats à la Présidentielle que le changement climatique est un sujet qui doit peser dans le débat politique.

Pourquoi le 1er février ? Ce jour là sortira, à Paris, le nouveau rapport du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du Climat (GIEC) des Nations Unis. Cet événement aura lieu en France : il ne faut pas laisser passer cette occasion de braquer les projecteurs sur l’urgence de la situation climatique mondiale.

Parce que je suis un homme occidental et fier de l'être...

Parce que je crois que le développement technologique est une chance pour le genre humain...

Parce que je ne veux pas retourner au Moyen Age et allumer des bougies pour m'éclairer...

Ce soir, je décide de faire resplendir ma maison sous les lumières dorées, de faire tourner ma télévision à plein régime, de mettre mon meilleur CD aussi fort que je le peux, de pianoter sur internet, d'envoyer des sms, de téléphoner...

Ainsi je déclarerai à la terre entière que je suis heureux de faire partie du monde de demain.

Par drzz - Publié dans : drzz
Voir les 7 commentaires
Mercredi 31 janvier 3 31 /01 /Jan 00:00

La charia et le voile ont le vent en poupe. 37% des 16-24 ans, dans la jeunesse britannique de confession musulmane, souhaiteraient vivre selon la loi islamique, déclarée incompatible avec la Déclaration des Droits de l'Homme. 37% préfèrent les écoles islamiques aux écoles publiques et 74% exigent des femmes qu'elles portent le voile en public. La diversité culturelle s'apparente de plus en plus à un transfert de souveraineté.

Ajoutez à cela que selon un historien quelques 100'000 Français et Britanniques se sont convertis à l'islam entre 1995 et 2005. Le même phénomène s'observe en Allemagne. Tout cela augure que vos enfants ou futurs enfants baisseront la tête dans leur propre pays.

Quelques jours après avoir appris qu'un tiers de sa jeunesse de confession musulmane voulait l'établissement d'un système totalitaire en Angleterre, les Britanniques ont pris connaissance d'un complot, avec décapitation filmée, qui se tramait contre un soldat musulman à Birmingham.

En quoi cette annonce serait-elle étrange ? La veille, des organisations musulmanes ont reproché à David Cameron de comparer les islamistes aux fascistes. Selon les oulémas, cela offense la communauté musulmane toute entière...

À Birmingham, le leader du parti conservateur a déclaré que « ceux qui cherchent à instaurer un État avec la charia ou à obtenir un traitement particulier ou des lois séparées pour les musulmans britanniques sont, à bien des égards, le reflet du British National Party », le parti d'extrême droite anglais.

Un temps menacé d'interdiction après les attentats londoniens du 7 juillet 2005, Hizb ut-Tahrir a accusé David Cameron « d'alarmisme » : « Comme Tony Blair, il verse dans la politique politicienne plutôt que d'accepter les griefs de millions de personnes opposées au colonialisme de l'Occident dans le monde musulman. » Le secrétaire général du Conseil musulman de Grande-Bretagne (MCB) a fait plus fort. Il a déclaré que «ce lien établi entre des organisations musulmanes dominantes et le fascisme du BNP serait considéré comme une grave offense».

Si, si, vous lisez bien. Selon le secrétaire générale du MCB, des organisations musulmanes dominantes cherchent effectivement instaurer un État avec la charia ou à obtenir un traitement particulier ou des lois séparées pour les musulmans britanniques. Ce qui est regrettable à ses yeux, c'est que l'on traite ces organisations fascistes d'être "fascistes".

La même franchise existe au sujet de la France.

On ne pourra pas dire que l'on n'a pas été averti.

 

 

 

  

La naufragée Ayaan Hirsi Ali fuyant le cauchemar européen pour rejoindre la terre de la liberté

D'autres articles sur le même sujet : Eurabia
Par drzz - Publié dans : drzz
Voir les 16 commentaires
Mercredi 31 janvier 3 31 /01 /Jan 00:00

Le Parisien a interrogé les Français sur la perception qu'ils avaient de la campagne des deux principaux candidats. Les résultats sont sans ambiguïté. Le Parisien observe que les Français "jugent la campagne du président de l'UMP plus solide, plus précise, plus crédible et plus porteuse d'idées nouvelles, avec des scores souvent écrasants : 57 % contre 25 % pour la «solidité», 52 % contre 23 % pour la «précision»".

Un sondage à paraître dans le Point de jeudi prochain donnerait au second tour 54 % à Nicolas Sarkozy contre 46 % à Ségolène Royal, soit le plus bas score de la candidate socialiste depuis un an. Bien sûr, ce n'est qu'un sondage. Mais en chutant à 26 % au premier tour (- 3 points), la candidate socialiste connaît un effondrement qui constitue une confirmation de son calamiteux début de campagne.

"Cela commence de plus en plus à ressembler à Jospin en 2002, sans Jospin" Xavier Bertrand, conseiller de Nicolas Sarkozy

"Ce n'est pas un trou d'air, c'est pire !" Jacques Séguéla, publicitaire et proche du PS

A voir : un blog de socialistes  qui veulent changer de candidat pour les présidentielles.

D'autres articles sur le même sujet : Votations présidentielles de 2007
Par drzz - Publié dans : drzz
Ecrire un commentaire - Voir les 14 commentaires
Mardi 30 janvier 2 30 /01 /Jan 00:00

Le Figaro s'interroge : "l'Amérique de Bush se prépare-t-elle à attaquer l'Iran d'Ahmadinejad ?"

Ce titre démontre bien la nouvelle pensée du 10 septembre qui prévaut en France, et dans le quotidien du boulevard Haussmann. Ce n'est plus "la communauté internationale contre l'Iran", qui a conduit de multiples négociations infructueuses, mais l'Amérique seule, ou plutôt "l'Amérique de Bush", celle des Républicains, contre l'Iran d'Ahmadinejad, celui des mollahs.

Adieu l'unité sacrée à l'ONU. L'Iran n'ayant pas optempéré aux menaces très effrayantes d'une organisation fatiguée, les Européens s'interrogent : comment persuader un état islamiste de renoncer à l'arme nucléaire ? Comment, concrètement, la France dhimmie pourrait-elle menacer un pays arabe, alors qu'elle a pris l'habitude de se vautrer au pied de ses nouveaux dirigeants ? Quel dilemme !

La fameuse union sacrée contre l'Iran a pris l'eau depuis longtemps. Le futur état musulman français a pris les devants, au nom de la célèbre "exception française". En août, Douste-Blazy a parlé d'un "Iran stabilisateur". En septembre, Chirac a tenté de saborder les négociations contraignantes. Récemment encore, la France a décidé d'envoyer un émissaire discuter avec Téhéran, alors même que des sanctions ont été votées à l'ONU.

Le 20 octobre dernier, je notais :

Puisqu'il a passé l'arme à gauche - dans les deux sens du termes - le [Figaro] doit soutenir Chirac qui lisse le turban des mollahs pour des motifs économiques. Que cet Iran puisse disposer de l'arme nucléaire, déstabiliser la région et menacer d'atomiser Israël, le Figaro s'en moque éperdument. Il y a moins de soixante-dix ans, la droite française avait déjà son idée sur le destin que méritaient les Juifs, et si les temps ont passé, les vieilles rengaines reviennent inévitablement.

Oyez bonnes gens, s'il est bien une qualité que personne ne peut nier chez la France, c'est la constance idéologique. Les observateurs néoconservateurs - dont Kissinger, qui dit depuis 1991 "qu'on ne peut plus compter sur la France" - attendaient un revirement radical de Chirac sur la question iranienne, et tout indique de que le Quai d'Orsay prépare l'opinion à refuser des frappes israélo-américaines.

Dans l'article du Figaro, un responsable que l'on ne nomme pas dément toute implication iranienne en Irak. La grossièreté d'une telle affirmation n'ébranle pas le reporter du Figaro. On n'en est plus là. Ahmadinejad a déclaré qu'"Israël devait disparaître". On en est plus là, vous dis-je ! Le Hezbollah dit la même chose, et la France l'absout.

A l'évidence, la machine eurabienne se met en place. Attendez-vous, dans les semaines à venir, à des commentaires élogieux sur Ahmadinejad le néo-nazi, des articles soutenant le régime des mollahs, des messages alarmistes sur la destabilisation de la région (parce que l'Iran stabilise la région, nous dit le Quai d'Orsay, si, si !) et sur les désavantages économiques de frappes alliées (la perspective de Tel-Aviv sous un champignon atomique n'empêchant pas la rédaction du Figaro de dormir), etc, etc...

La saison iranienne commence en France. Enlevez la prise de la télévision. Détournez les yeux des dépêches. Evitez cette nouvelle réalité honteuse : la France se prépare à faire allégeance à l'Iran.

D'autres articles sur le même sujet : Apaisement et guerre

Par drzz - Publié dans : drzz
Ecrire un commentaire - Voir les 43 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus