La meilleure de Bécassine !

Publié le par drzz

 "Les Français ne seraient pas contre l'indépendance de la Corse d’ailleurs. Enfin, ne répétez pas, ça va encore faire un incident en France. C’est secret ça." 

Ségolène Royal, 25 janvier 2007 

La brave nunuche du Poitou va-t-elle  bientôt épouser John Kerry ? Ils ont en commun d'avoir le QI d'une mouche et de multiplier les bourdes politiques. Après Ségolène en Chine, Ségolène et le Hezbollah, voilà Ségolène qui milite pour l'indépendance du Québec et... de la Corse ! 

Bécassine a réussi à être piégeé par l'imitateur Gérald Dahan, qui s'est fait passer pour le premier ministre du Québec. Dans la conversation, relayée par RTL, Gérald Dahan, prenant l'accent québécois, a lancé : « c’est comme si nous (…) on disait, la Corse, il faudrait qu’elle soit indépendante … ». Et la candidate du PS de répondre, en riant : « les Français ne seraient pas contre d’ailleurs. Enfin, ne répétez pas, ça va encore faire un incident en France. C’est secret ça.»  

Une plaisanterie qui ne fera pas rire le procureur général de Bastia, M. Christian Raysséguier, qui qualifie la situation corse de très grave : "(...) la Corse n'a pas besoin de la mafia sicilienne, calabraise ou napolitaine, elle a la sienne ! Est-il besoin de rappeler que si la population de toute l'île ne représente à peine plus de 0,50 % de la population française, 20 % des individus inscrits au fichier national du grand banditisme se trouvent ou sont originaires de l'île de Beauté ! " 

Cette conduite ahurissante pousse Phillipe Robert, de Résilience, à s'interroger : Ségolène Royal est-elle définitivement stupide ?

Une candidate plaisante au sujet de l'évacuation d'une Île française meurtrie par le terrorisme, par la mort de préfets, de gendarmes et de civils (20 morts dans des attentats en octobre 2006) ! 

Un attentat a ravagé une villa corse aujourd'hui même.

 

 

 

La stupidité de Ségolène Royal selon... elle-même :

1er décembre 2006:à Beyrouth, Ségolène Royal écoute un député libanais comparer Israël aux nazis.

18 décembre 2006-15 janvier 2007: cacophonie au Parti socialiste sur les hausses d'impôts.

6 janvier 2007: sur la Muraille de Chine, elle parle de «bravitude».

18 janvier: la candidate socialiste suspend son porte-parole Arnaud Montebourg, qui a tenu des propos peu aimables sur son compagnon François Hollande.


23 janvier: elle approuve la «souveraineté» du Québec et s'attire les foudres du Canada.

24 janvier : elle démontre toute son ignorance de la situation militaire française sur RMC.

25 janvier : elle plaisante sur la tragédie corse.

D'autres articles sur le même sujet : Votations présidentielles de 2007

Yvan Colonna. Quand Ségolène plaisante sur des sujets gravissimes.


Publié dans drzz

Commenter cet article

Leroidavid 01/02/2007 03:13

Le Pen est un être abject.Voter pour lui est une erreur grave.(évidemment, "toto" va venir m'accuser de "répandre la haine" parce que je dis que Le Pen est un être abject...)

david martin 31/01/2007 09:53

reculer de deux siècles : cela veut dire revenir à l'ancien Régime.

Est-il si différent ? Tu me diras, Louis XVI aimait sincèrement les Français, lui !! Malgré ses erreurs, il a tenu bon et a affronté la mort avec un courage que n'a pas eu un certain ex-dictateur sunnite.

Le Pen n'est PAS une solution , malgré ses airs bonnasses.

un chouka 31/01/2007 08:26

DRZZ,de ce pas, nous reculons de 2 siècles en arrière sans JMLP,si rien ne viens infléchir la tendance ,il me semble?

drzz 30/01/2007 15:33

un chouka, je ne sais pas où vous avez vu que je soutiens le FN. C'est le contraire absolu. Comme je l'ai écrit, Le Pen est à mes yeux "un idéologue néo-nazi dont la moindre application du programme ferait reculer la France de deux siècles en arrière."

un chouka 30/01/2007 11:58

il me semble DRZZ, que le FN,n'est pas la sortie de ce pays .
je crois meme que le pire pourait etre avec ce modèle :-)