La nuit où la liberté naquit

Publié le par drzz

L'Esprit Saint, en donnant la vie et la liberté, donne également l'unité. Il s'agit ici de trois dons inséparables les uns des autres. J'ai déjà parlé trop longuement; permettez-moi toutefois de dire encore un mot sur l'unité. Pour la comprendre, une phrase peut se révéler utile même si, au premier abord, elle semble plutôt nous éloigner de celle-ci. A Nicodème qui, dans sa recherche de la vérité, vient une nuit poser des questions à Jésus, celui-ci répond : "L'Esprit souffle où il veut" (cf. Jn 3, 8). Mais la volonté de l'Esprit n'est pas arbitraire. C'est la volonté de la vérité et du bien. C'est pourquoi il ne souffle pas n'importe où, se tournant une fois de ce côté-ci, et une autre de ce côté-là ; son souffle ne nous disperse pas mais nous réunit, parce que la vérité unit et l'amour unit. L'Esprit Saint est l'Esprit de Jésus Christ, l'Esprit qui unit le Père avec le Fils dans l'Amour qui, dans l'unique Dieu, donne et accueille. (...) L'Esprit souffle où il veut, et sa sainteté est l'unité faite corps, l'unité qui rencontre le monde et le transforme.

Benoît XVI

D'autres articles sur le même sujet : religion

Publié dans drzz

Commenter cet article

drzz 28/12/2006 14:40

Cher Renaud,
Merci pour votre commentaire et merci de me lire régulièrement.
Né le 16 avril 1927 au numéro 11 de la Schulstraße à Marktl am Inn, village de Haute-Bavière non loin de la frontière autrichienne. Joseph Ratzinger, fils de Maria et Joseph Ratzinger, a eu une enfance marquée par les fréquentes interventions de son père officier de police et fervent pratiquant catholique. En 1932, la famille déménage à Aschau am Inn. Il a une sœur, également prénommée Maria, qui s’est occupée de son ménage jusqu’à sa mort en 1991, et un frère aîné, Georg, prêtre lui aussi. Il entre au séminaire de Traunstein en 1939.
Pendant la seconde Guerre mondiale, il est enrôlé contre son gré dans les jeunesses hitlériennes ce qui est obligatoire depuis 1938. À l’âge de 16 ans, il est versé, avec toute sa classe de séminaristes dans la Lutte anti-aérienne (DCA) allemande puis, en 1944, à 17 ans, il est enrôlé dans la Wehrmacht (armée allemande de défense), qui manque d’hommes. L’ensemble de sa classe est affecté à la défense de l'usine BMW des environs de Munich, jusqu’en septembre 1944. Dans ses mémoires, le futur pape déclare n’avoir jamais tiré un seul coup de feu. Il déserte quelques jours avant la reddition allemande. Il est ensuite interné jusqu’au 19 juin 1945 dans un camp de prisonniers de guerre à Bad Aibling.
Le pape Benoît XVI n'a jamais caché son passé et s'est justifié dans sa biographie, "Meines Leben", publié en 2000.
Disponible en français ici : http://www.amazon.fr/vie-Souvenirs-1927-1977-Joseph-Ratzinger/dp/2213626294/sr=8-1/qid=1167313166/ref=sr_1_1/403-9388002-7458048?ie=UTF8&s=books

renaud 28/12/2006 00:34

Bonjour, j aurai voulu savoir si il est vrai que le nouveau pape, Benoit XVI, a oeuvré dans les jeunesses hitleriennes par le passé. Je suis désolé pour le hors-sujet, mais je lis régulierement vos articles et aimerait que vous m apportiez des précisions. En effet, pendant cette période de fetes, mon pere (gauchiste a souhait, et athée), n arrete pas de me provoquer (sur le fait que noel soit a la base une fete paienne, par exemple...). J aimerais donc avoir votre avis sur la question.
D avance merci

Annika 27/12/2006 02:59

New York c’est peut-etre ‘chez’ ETF, mais c’est aussi presque l’Europe.  C’est la ville Americaine la plus europeanisee, la premiere et souvent seule escale aux immigrants du vieux monde.  On y trouve le quartier de « petite Italie » pour les Italiens, une population juive florissante (la 2eme plus importante au monde, apres Israel), une population d’origine Irlandaise importante.  New York est le premier point de chute des europeans et leur premier espoir.  (ou leur premiere cible, en parlant d’arabie).  Beaucoup des Americains ne considerent pas New York comme faisant partie des Etats-Unis « take me to hell or New York City, it’s about the same to me… » dit la chanson populaire « enmene moi en enfer ou a New York, ce serait a peu pres la meme chose… ».  Les lois New Yorkaises sortent du principe socialiste europeen -  il y a un contrôle de l’augmentation des loyers en place (qui n’existe pas ailleurs qu’au-nord-est des U.S.).  Ainsi qu’une tendance a solver tout probleme en augmentant les taxes (17% d’augmentation sur les taxes immobilieres il y a 2 ans).  Right ETF ?  Bref, New York c’est chouette a visiter, une ville artistique et sophistiquee … mais je ne voudrais plus y habiter (j’y  habitais pendant 1 an).  New York City n’est pas l’Amerique.                                  Annika                                    
 

drzz 26/12/2006 19:42

Joyeux Noël à vous Zadig et Annika.
ETF, peu importe que vous soyiez d'accord avec Bush ou pas. L'important est que vous ayez compris ce qui est en train de se passer en Europe.
Interrogez-vous sur les raisons de cette débâcle, et comparez le discours européen aux discours des Démocrates.
Comme vous avez pu le lire dans l'article "Trêve de Noël", New York est sans doute la ville des Etats-Unis la plus visée par l'islam radical. Au moins une dizaine d'attentats ont été en préparation avancée sous la houlette d' Al-Quaeda dans la ville de New York depuis 2001. Tous, heureusement, ont été  déjoués par le FBI et la CIA.
Et New York, c'est chez vous.

drzz 26/12/2006 19:39

Joyeux Noël à vous Zadig et Annika.
ETF, peu importe que vous soyiez d'accord avec Bush ou pas. L'important est que vous ayez compris ce qui est en train de se passer en Europe.
Interrogez-vous sur les raisons de cette débâcle, et comparez le discours européen aux discours des Démocrates.
Comme vous avez pu le lire dans l'article "Trêve de Noël", New York est sans doute la ville des Etats-Unis la plus visée par l'islam radical. Au moins une dizaine d'attentats ont été planifiés par Al-Quaeda, tous heureusement déjoués par le FBI et la CIA.
Et New York, c'est chez vous.