ONU, la honte

Publié le par drzz

Nouvelle péripétie pour l'organisation des idiots utiles qu'est l'ONU. Au printemps de cette année, la Suisse, emblème de la naïveté à l'échelle mondiale, proposait de former un nouveau conseil. Le Conseil des Droits de l'Homme : ça sonnait bien, c'était bon pour l'image de marque du pays humanitaire qui refoula les Juifs en 42, ça assurait la publicité de la ministre des Affaires Etrangères, l'affligeante Micheline Calmy-Rey, grande supportrice de la prostitution collective devant les dictatures arabes. Ce projet était typiquement eurabien, pour reprendre le terme utilisé par l'historien Bat Y'eor ("Eurabia", Jea-Cyrille Godefroy, 2006).

Ce projet était si beau ! Pourquoi ne pas créer un conseil où siègeraient les Etats arabes, Cuba, l'Angola et autres grands supporters des droits de l'Homme dans le monde ? Quelle idée merveilleuse !

Les Américains s'indignèrent. Même le New York Times s'emporta, qualifiant ce "conseil" de "honte pour l'ONU". Mais la ministre des affaires étrangères suisse est une perle. Saluée par une presse aussi  irresponsable qu'elle, elle a tenu, jusqu'au bout. C'est ainsi que la Suisse a aidé à la création du Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU. Lorsque des médias lui ont demandé quelle crédibilité ce conseil pouvait avoir, vu ses membres, madame Calmy-Rey a osé rétorquer : "chaque pays a ses problèmes et ne peut pas donner de leçons". Au pays des neutres, la lâcheté est reine.

Naturellement, les efforts de l'idiote utile du gouvernement suisse ont accouché d'un monstre. Aujourd'hui, le Conseil des Droits de l'Homme a condamné unilatéralement Israël pour son action défensive au Liban. Aucune mention de l'ouverture des hostilités par le Hezbollah. Aucune mention du Hezbollah tout court. Et pour cause ! La résolution du CDH a été prise par les dictatures arabes, contre l'avis des démocraties occidentales, qui ont voté contre ! Dans un Conseil des Droits de l'Homme, les démocraties ont moins de poids que les dictatures. La Suisse, dans une nouvelle preuve de son inégalable lâcheté, s'est abstenue.

Cette nouvelle preuve de l'incompétence de l'ONU me fait penser à la phrase de Bill O'Reilly, présentateur vedette des conservateurs américains, s'adressant au représentant américain à l'ONU, John Bolton : "monsieur l'ambassadeur,  je vous souhaite bonne chance dans ce nid de rats."

Voilà ce qu'est devenue l'ONU. Un temps tribune des communistes, elle est devenue tribune des islamistes. Merci la Suisse.

La cheffe de la diplomatie suisse, Micheline Calmy-Rey, s'est encore fourvoyée.

 

 

Publié dans drzz

Commenter cet article

visiteur 12/08/2006 21:55

pour illustrer le propos de David, une simple image:
http://cdn-48.cdn.buzznet.com/assets/users12/balagan/default/msg-115489830374.jpg
 

david martin 12/08/2006 14:57

La lecture de "Il faut sauver la planète" que je t'ai prété te montrera ce qu'est devenu l'ONU, un machin inutile , au service des lobbys pro-islamistes et des dictateurs de tout poil.

John Bolton avait dit que l'on pouvait enlever 10 étages au batiment sans que cela ne change rien !!

Comme il avait raison.

L'ONU, c'est la SDN en pire !!